Assemblage mécanique : les enjeux de la sous-traitance

Assemblage mécanique

La méthode d’assemblage, qui s’intègre facilement sur la ligne de production, permet de connecter différents composants ainsi que des pièces mécaniques. Pour décrire l’ensemble des procédures qui permettent l’établissement de cette connexion, on parlera aussi d’assemblage mécanique. La sous-traitance de lignes d’assemblage industrielles permet aux entreprises industrielles de réaliser des économies d’échelle et de temps lors de la production des articles en masses.

La technique d’assemblage et de montage des pièces mécaniques

Selon les matériaux utilisés, le monteur industriel utilisera différentes formes d’assemblage : assemblage direct et indirect ainsi qu’assemblage démontable et permanent. Il est possible de créer de nouveaux prototypes jusqu’à des milliers d’articles en série, en fonction des besoins. La réalisation de tous les composants prévus est contrôlée et garantit le respect des matériaux fournis et de vos exigences. L’assemblage mécanique est utilisé dans une variété de procédés industriels, notamment : le sertissage, le bouterollage, le collage, la soudure, et le gravage, etc. L’assemblage de divers composants mécaniques est également possible grâce à diverses techniques, notamment le rivetage, le montage de joints et de ressorts et l’installation de roulements. Les composants peuvent également être mécano-soudés à l’aide de procédés MIG, TIG, manuels ou semi-automatiques. Outre les peintures époxy en poudre, liquides et autres types, les finitions par galvanisation sont également réalisables. Dans les secteurs de la fabrication de composants et de l’assemblage mécanique, il existe une entreprise qui dispose de solides compétences et d’une grande expérience. De plus, elle garantit une qualité irréprochable afin de vous satisfaire au mieux et vous accompagner dans vos démarches professionnelles.

Avec la sous-traitance industrielle : maximiser vos productions

Peu importe la complication des assemblages mécaniques en termes de nombre de pièces et de technologies, de spécifications et de variantes, ou encore de degré de différenciation retardée, l’entreprise de sous traitance industrielle est capable de répondre aux besoins précis de ses clients. Pour ce faire, l’entreprise privilégie l’humain et veille à l’évolution des compétences de ses collaborateurs. Avec la satisfaction du client au premier plan de ses préoccupations, l’entreprise fournit les services demandés, qu’il s’agisse de petites, moyennes ou grandes séries. Dotée des meilleurs équipements de commande numérique, l’entreprise est également capable de répondre aux exigences des secteurs les plus pointus grâce à son expertise qui lui permet d’assurer une réparation urgente et une fabrication dans les délais impartis avec son stock important de matériaux primaires facilement disponibles. Le droit à l’erreur n’est pas accepté dans le domaine de la mécanique de précision, qui requiert à la fois des connaissances spécialisées et un équipement approprié. En effet, peu importe le domaine concerné, les différents outils et machines doivent assurer une précision sans faille des mouvements lors de la réalisation des opérations. Une différence de quelques millimètres ou centimètres, une avance ou un retard de quelques secondes pourrait compromettre la capacité des appareils à fonctionner correctement. Depuis de nombreuses années, l’entreprise de sous-traitance industrielle fournit des services de mécanique de précision. Au cours de cette période, elle a incontestablement développé une expertise dans l’usinage de précision pour les pièces mécaniques liées à la sécurité et à l’usure, ainsi que dans l’assemblage mécanique et dans toutes les procédures de contrôle non destructif.

Avantages et inconvénients de la sous-traitance sur l’assemblage mécanique

D’abord, en sous-traitant des activités, un donneur d’ordres transfère les deux risques d’investissement qui leur sont inhérents au sous-traitant : le risque de dépassement associé au surinvestissement, mais aussi le risque de sous-capacité associé au sous-investissement. Ensuite, le processus de sous traitance industrielle a également pour objectif une réduction des coûts pour un donneur d’ordres, ce qui devrait accroître sa viabilité financière. Une réduction des coûts est obtenue lorsqu’un sous-traitant collabore simultanément avec plusieurs donneurs d’ordres en partageant des ressources comme les équipements et les employés. Enfin, par le biais de la sous-traitance, les avantages de la division interfirmes des tâches deviennent apparents : chaque entreprise progresse en matière de coût, de qualité et de performance en concentrant ses ressources sur les tâches dans lesquelles elle excelle. Cela profite aux entreprises avec lesquelles elle est associée. Cette solution présente des inconvénients supplémentaires, notamment une solution imprécise qui nécessite un temps de réglage important. Également, une perte d’énergie due aux frottements, et un risque de déstabilisation du système nécessitant des procédures de maintenance régulières pour vérifier et remettre en état les machines. En particulier pour les systèmes attachés à des vibrations récurrentes.

Les pièces auto : comment les trouver au meilleur prix ?
Quels sont les symptômes d’un turbo 6 hdi 110 en panne ?