Qu’est-ce que la stéréolithographie et quel est son domaine d’usage ?

stéréolithographie

De nombreuses technologies existent pour imprimer des pièces et objets de différentes formes et dimensions. La stéréolithographie est une solution qui séduit de plus en plus les industriels. Elle utilise une machine dédiée pour produire des pièces par la superposition de plusieurs couches.

Stéréolithographie : comment ça marche ?

Le procédé stéréolithographie ou SLA (stereolithograph apparatus) est un système spécifique permettant de créer des modèles 3D. Les prestataires se servent principalement de matériau thermodurcissable appelé résine qui est sensible aux UV. Le produit se solidifie au fur et à mesure après l’usage d’un laser dédié, car il est sensible aux ondes de lumière.

La stéréolithographie permet d’obtenir une impression de qualité supérieure avec la superposition de plusieurs couches (une couche correspond à 0,05 à 0,10 mm). Ce processus est une technologie utilisée dans la production industrielle additive plus connue sous le nom de photopolymérisation en cuve. La résine liquide au contact avec la machine se transforme en plastique rigide ou flexible.

Les imprimantes 3D SLA sont dotées d’une plateforme mobile ou axe Z, d’un laser à rayons UV, d’un bac de résine, d’un système de raclage, d’une optique de focalisation et d’un miroir galvanométrique. Certaines d’entre elles sont capables de réaliser des pièces de plus de 2 mètres de long. Pour en trouver, faites un tour sur 3dindustries.fr.

Pour faire fonctionner une machine SLA, il faut établir au préalable un fichier numérique via un logiciel CAO. La plupart des fichiers obtenus sont sous format STL. Ils seront directement transmis au dispositif. L’usage d’un second logiciel est nécessaire pour découper le modèle.

Quels sont les avantages de la stéréolithographie ?

La stéréolithographie est utilisée dans la fabrication de pièces de toutes les sortes à haute résolution. Chaque détail est pris en compte. La technologue permet d’obtenir une surface très lisse. La machine est également polyvalente et permet de réaliser un prototypage rapide, quelle que soit la spécialisation.

Par ailleurs, ce procédé permet de gagner un temps précieux dans la production. Avec une imprimante 3d de qualité, il est possible de créer des pièces fonctionnelles instantanément. Par exemple, les machines SLA permettent de réaliser différents objets indispensables dans l’univers de la dentition en quelques minutes. Pour les pièces grands formats et complexes, il faut patienter en moyenne 2 jours.

La technologie est aussi de plus en plus accessible de nos jours. Pourtant, l’usage d’un tel appareil est susceptible d’aider les professionnels à faire baisser les coûts et optimiser le processus de production. Aussi, l’usage permet de tester de nouveaux projets à moindre coût avant de se lancer limitant ainsi les risques d’échecs et d’erreur.

En outre, la finition est très réaliste. Il est d’ailleurs possible de créer facilement des formes géométriques complexes. Même si la matière de fabrication est la résine, les pièces obtenues sont de bonne qualité. Et surtout, la machine est capable de concevoir des pièces de toutes les tailles allant des plus petites aux modèles de plus de deux mètres avec la plus grande précision.

Dans quels domaines utiliser la stéréolithographie ?

La production de prototypes en stéréolithographie est recommandée pour faire des tests visuels, valider des projets marketing et effectuer un test d’ergonomie. Tous les domaines d’activité sont concernés : bijouterie, dentisterie, centre médical, usine industrielle, etc. Il faut noter que l’utilisation de ce type de machine ne convient cependant pas dans le cadre d’une production de masse.

A priori, le SLA permet de réaliser des tests sur des prototypes afin de valider les points relatifs à la production d’un produit en interne. Les professionnels pourront ainsi détecter les problèmes potentiels qui pourraient ralentir la chaîne de conception et corriger les erreurs. C’est aussi un excellent moyen pour travailler l’aspect général du produit avant de le mettre sur le commerce.

L’équipe est aussi en mesure de produire des objets en série en interne permettant ainsi d’accélérer le processus de fabrication. Enfin, via cette solution, il est possible d’imprimer des objets réels pour donner un aperçu aux investisseurs et aux futurs clients du produit final avant la commercialisation.

En tout cas, il existe sur le marché une large gamme de machines répondant à des objectifs très précis. Pour faire le bon choix, il faut prendre en compte plusieurs paramètres. D’abord, il est important de déterminer en amont le type d’objet à imprimer et la fréquence d’utilisation afin d’affiner les recherches. En fait, le type d’appareil à acheter ne sera pas le même dans le cadre d’une production industrielle ou d’une impression de prototype. La garantie et le prix sont autant des paramètres à vérifier au moment de l’achat. Pour finir, privilégiez les grandes marques de fabrication. Elles proposent les meilleures machines 3D en France.

Bon à savoir : La manipulation d’une machine SLA est assez complexe. Il est fortement recommandé de se faire former par une personne connaissant parfaitement cette technologie pour gagner en efficacité. Une formation payante peut également s’avérer nécessaire pour maîtriser tous les aspects.

Où acquérir une imprimante SLA ?

Pour garantir la fiabilité d’une imprimante SLA, il est conseillé de vous adresser à un spécialiste des machines 3D. Vous y trouverez une large gamme d’appareils pour toutes les envies. Vous pouvez d’ailleurs faire des recherches en ligne pour dénicher la bonne adresse sur le web.

En choisissant un revendeur travaillant dans ce domaine depuis des années, vous aurez l’assurance d’acquérir une machine de qualité et fiable. Un site sérieux met aussi à la disposition des consommateurs une équipe à l’écoute qui sera en mesure d’orienter les clients vers les articles qui répondent au mieux à leurs besoins.

La présence d’un support technique réactif est également un paramètre à considérer, car vous pouvez bénéficier d’une assistance personnalisée à tout moment. Dans tous les cas, prenez le temps de mettre en concurrence les revendeurs avant d’acheter. Le coût peut en effet varier du simple au double pour un modèle similaire.

Assemblage mécanique : les enjeux de la sous-traitance
Les pièces auto : comment les trouver au meilleur prix ?