Voiture autonome : comment ça marche ?

Les nouvelles technologies ne cessent jamais d’étonner le monde en offrant des systèmes qui facilitent et améliorent notre quotidien. Dans le secteur de l’industrie automobile, les voitures que vous voyez aujourd’hui seront bien remplacées par des modèles plus autonomes. Vous vous posez sans doute alors des questions en ce qui concerne une voiture autonome : comment fonctionnent-elles ? Est-il nécessaire de réaliser une intervention humaine avec ?

Une voiture autonome, qu’est-ce que c’est ?

Une voiture autonome, comme son nom l’indique est un véhicule qui possède une autonomie propre à lui-même. Elle peut alors rouler sans qu’un être humain intervienne. À l’aide d’un système de pilotage automatique, la voiture sera capable de rouler sur la voie publique sans problème. Elle agira comme si elle était conduite par un être humain. Le véhicule pourra prendre lui-même des décisions, car la conduite sera automatisée. Vous n’aurez qu’à entrer une destination dans le système et le véhicule s’occupera de tout. Il pourra s’arrêter lorsqu’un obstacle se présente ou sur un feu rouge par exemple. Ce système est révolutionnaire, car le nombre d’accidents causé par un facteur humain sera alors considérablement réduit. Aussi, vous pourrez acheter votre voiture autonome sans avoir les capacités de conduire.

Les niveaux d’autonomie

L’autonomie d’une voiture est classée en 6 niveaux. Le niveau 0 correspond à une conduite manuelle et le niveau 5 à une conduite entièrement automatisée. Plus le niveau augmente, plus il y aura moins d’intervention humaine dans la conduite. Les voitures anciennes sont associées à un niveau d’autonomie 0. Le conducteur réalise toutes les actions nécessaires pour conduire la voiture sans assistance. De nos jours, de nombreux véhicules possèdent un niveau d’autonomie 1. Des technologies comme l’ABS, le régulateur de vitesse ou l’enclenchement automatique des freins en cas d’urgence sont présentes dans le véhicule. Il existe alors des aides à la conduite. Lorsque ce niveau d’autonomie arrive à son maximum, la présence du conducteur ne sera plus nécessaire, car le véhicule possède une intelligence artificielle lui permettant d’être autonome.

Le fonctionnement d’une voiture autonome

Le fonctionnement d’une voiture autonome se repose sur 4 phases bien distinctes : la récupération des informations, l’analyse, la prise de décision et l’action. Pour que le système embarqué puisse percevoir l’environnement où la voiture se trouve, il lui faudra des capteurs comme des caméras ou des détecteurs. Ce seront les yeux et les oreilles de la voiture autonome. Ils serviront à collecter des informations pour être analysés par le système. Après avoir analysé les informations, le système prendra des décisions lui-même grâce à l’intelligence artificielle. Il n’aura ensuite qu’à réaliser des actions adéquates. La réalisation de ces phases doit alors être le plus simultanée possible en évitant au maximum les laps de temps.

Voiture électrique : comment installer une borne de recharge ?
Rétroviseur avec caméra embarquée intégrée : est-ce l’avenir de l’auto ?